Publié le :

Le Tremplin de Paris&Co et Willa continuent d’encourager l’entrepreneuriat au féminin : Wilma, Vibz et Manita rejoignent Le Tremplin

#Bonnes Pratiques #Startup


Depuis sa création en 2015, Le Tremplin de Paris&Co accompagne des porteur.euse.s de projets qui ont l’ambition de transformer le sport de demain grâce à l’innovation. Parmi toutes les verticales du sport, l’accès à la pratique d’activité physique revient chaque année comme une des thématiques les plus représentées par les startups souhaitant intégrer le Tremplin.

Cependant, malgré le nombre croissant de startups incubées au Tremplin, pas assez de projets visaient spécifiquement à faciliter l’accès à la pratique sportive pour les femmes. Aussi, bien que Le Tremplin soit engagé, notamment au côté de Willa, à développer l’entrepreneuriat au féminin, trop peu de projets sont portés par des femmes (malgré une augmentation depuis les premières promotions, ce sont 20% de femmes fondatrices depuis 2015). Une question se pose alors : les entrepreneures seraient-elles les meilleures ambassadrices pour réfléchir aux solutions qui contribueront à la démocratisation de la pratique sportive des femmes ?

Les solutions développées par les 3 startups qui viennent de terminer le programme les Sprinteuses de Willa et qui ont été sélectionnées dans le cadre de la 7e promo du Tremplin, nous donnent un premier élément de réponse. Ces femmes entrepreneures proposent toutes des solutions innovantes et pertinentes pour engager plus de femmes à pratiquer une activité physique et sportive.



Les présentations des startups

Les 3 startups sont positionnées sur des marchés porteurs : le cyclisme avec Wilma, la danse pour VIBZ et le football avec Manita et répondent à des problématiques d’accès à la pratique sportive des femmes.

L’application VIBZ surfe sur le succès de TikTok et ses nombreux « dance challenge » et permet ainsi d’apprendre différents styles de danse via des cours créés par des professionnels disponibles sur abonnement. VIBZ est l'application de danse qui vous permet d'inviter votre chorégraphe chez vous grâce à la Réalité Augmentée. Ainsi, VIBZ tend à démocratiser l’accès à la pratique de la danse.

« VIBZ c’est la liberté d’exprimer ses émotions à travers son corps et à travers la danse. Notre vision est de donner la possibilité à tous et toutes de pratiquer un sport créatif et récréatif » - Xuan-Vi Tran, fondatrice de Vibz.


http://www.vibz.dance/

 

Le marché du cyclisme connaît un véritable essor avec un nombre de pratiquantes en forte croissance. Celles-ci sont la cible de Wilma pour sa marque de textile technique et lifestyle féminin dans l’univers du cycle. Wilma est la marque de vêtements de cyclisme féminin qui met au cœur de son développement l'innovation et la communauté.

« Je suis heureuse de porter fièrement la cause des femmes dans le sport et je remercie Le Tremplin ainsi que Willa de participer à la féminisation du sport et de la sportstech, même si beaucoup de travail reste encore à faire » – Céline Champonnet, fondatrice de Wilma.

https://www.wilma.cc

 

Après la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2019, le nombre de pratiquantes a fortement augmenté. Bien que la Fédération Française de Football comptabilise plus de 200 000 licenciées en 2020, le nombre de pratiquantes non-licenciées a également fortement augmenté. Manita anime la communauté des non-licenciées et leur propose de participer à des entrainements ou à des matchs 100% féminins. Manita démocratise le foot loisir féminin en créant un club de foot 100% digital et ultra-flexible, dédié à toutes les femmes. Via la plateforme, les joueuses s'inscrivent aux matchs et des entraînements proposés à la carte.

« Nous avons eu la chance d'être accompagnés par Willa pour le lancement et le développement de l’activité de Manita. Aujourd’hui, l’intégration de Manita au Tremplin va nous permettre d’étendre le concept et le modèle à plus grande échelle. » – Camille Amar, fondatrice de Manita.


https://www.manita.club/
 

Retrouvez les présentations vidéo des trois startups ci-dessous.

 


Toutes ces solutions innovantes ont été répertoriées grâce au partenariat avec Willa que le Tremplin porte avec FDJ et Ville de Paris. Depuis 2016, le programme d’accélération les Sprinteuses a permis à 23 startups fondées par des femmes d’être accompagnées dans leur développement pendant 6 mois. Au terme de celui-ci, les startups peuvent postuler au Tremplin : depuis 2016, ce sont ainsi 11 startups du programme Les Sprinteuses qui ont rejoint le Tremplin, qui accompagne les entrepreneures vers leurs nouveaux objectifs.

Pour Le Tremplin, c’est également un privilège d’accompagner ces projets aussi ambitieux que pertinents, pour gagner en expertise et faire valoir l’entrepreneuriat au féminin avec FDJ, Ville de Paris et Willa. Ce partenariat prouve que quand des grands groupes, des institutions et des startups travaillent main dans la main, des résultats concrets sont obtenus.

Vibz, Wilma et Manita, portées par des femmes au fort profil entrepreneurial, participeront à la transformation du sport dans les prochaines années grâce à leur impact sur la pratique sportive.

Partager sur :

Lire aussi #Bonnes Pratiques, #Startup

Allier croissance et impact positif ? La gymnastique mentale des entrepreneurs

propulsé par Paris&Co

A l’heure où les défis environnementaux et sociaux se font de plus en plus urgents, gouvernements, villes et entreprises multiplient les initiatives pour répondre à ces derniers. On assiste à une prolifération des labels, des démarches RSE et des transformations internes dans les grandes entreprises depuis quelques années. Mais, qu'en est-il de l’écosystème des startups ? Sont-elles plus vertueuses ?